Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

logo article ou rubrique
On ne veut Plutonton GRzon sur cette planète !
Article mis en ligne le 3 octobre 2006
dernière modification le 10 juin 2007
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

C’est vrai quoi ! Il arrive tonton Grzon, il sort les flingues et disperse les GT aux 4 coins de la planète. Il pique les astronefs avant même qu’on n’ait eu le temps de se lever de notre hamac... Récit.

Cette partie a démarré entre Vasimolo, Zakros, Zebeuz et Blondin. Comme je m’installais derrière Blondin et que le canon de mon fusil était bien calé entre ses côtes, il ne la ramenait pas et on pouvait donc dire qu’on était entre gens de bonne compagnie.

L’atterrissage promettait dès le départ une partie intéressante : Zakros et vasimolo se tenaient chaud à l’est, je me mettais à l’ouest bien planqué tandis que Blondin choisit le centre.

Zakros et Vasimolo commencèrent très rapidement à se balancer des grenades dans la gueule. Je te balance une grenade, tu m’envoies une torpille. On reconstitue les forces en faisant une petite sieste puis on recommence.

De mon côté, j’étais trop loin donc je mineraitais.

Blondin par contre était aux premières loges et l’envie de se méler à la mélée le démangeait à chaque fois que c’était son tour. Il tendait la main vers son fusil et sentait immédiatement le canon du mien s’enfoncer un peu plus fort dans son dos. A chaque fois, le scénario se répétait : il reposait son fusil et aller cueillir quelques minerais.

Puis on buvait tous ensemble un calva ou deux juste avant une petite sieste. Et on recommançait : une grenade, une torpille, un canon dans le dos, du mineraitage et du hamac.

A ce rythme-là, Vasimolo était celui qui supportait le moins le calva et il finit par sombrer dans un coma éthylique de longue durée. Comme la troisième bouteille de calva était entamée, nous convenions de finir la partie sans lui et appelions pour le remplacer un certain GRZON, gâchette méconnue, débutant dans le quartier.

Nous lui avions sorti un nouveau verre et étions en train de le remplir qu’il était déjà à l’assaut des tourelles de Zakros. C’est ça les jeunes gâchettes : ils ne prennent pas le temps de gouter le calva et refusent de s’allonger 21 h ou 2 dans un hamac.

Zakros semblait se débrouiller tout seul mais je retirais quand même le fusil dans le dos de Blondin : il peut y aller lui ! Il essayera mais au rythme de la partie : grenade dans la geule, torpille dans les dents puis sieste.

J’ouvrais un oeil et vit avec horreur que Zakros était capturé et que GRZON s’attaquait déjà à Blondin. Je me redressais de mon hamac et commençais à préparer ma défense : des chars tout autour de mon astronef.

Blondin avait fait une superbe défense : un vrai bouclier impénétrable jusqu’à ce qu’il recule 2 chars au nord, libérant ainsi un boulevard au centre que GRZON exploitait immédiatement à l’iade d’un ponton. .

Avec 3 astronefs, GRZON aurait pu avoir la tentation de se contenter d’assurer le résultat, je décidais donc d’aller le provoquer un peu en allant lui piquer un crabe et ses deux minerais. ça marchera : GRZON touché dans son amour propre dépensera de nombreux points pour tenter de reprendre son bien au lieu de commencer ma capture.

Arrivant au tour 20, GRZON me dira "Reste encore ZeBeuz, je n’en ai pas fini avec toi." Je le pris au mot et restais sur la planète malgré l’écart incroyable des forces en présence.

Histoire de l’obliger à prendre des risques, je mettais ma barge en plein milieu non défendue, stratégiquement placée pour barrer le chemin le plus court. Il fallait qu’il la coule, qu’il la capture ou qu’il la contourne donc qu’il y laisse des points précieux.

Il flairait le piège et de peur de ne pas pouvoir se replier suffisamment loin de mes canons décidera pour les 5 derniers tours de me laisser en paix. Je collectais donc quelques minerais de plus et GRZON gagnera en laissant sur place des carcasses de chars et des minerais...

Zakros, Vasimolo (qui ne s’est toujours pas réveillé), et Blondin repartirent à pieds mais sans avoir démérité : Blondin n’a pas pu s’exprimer à cause d’un fusil dans le dos et Zakros ont joué du fleuret en gentilhommes.


Forum
Répondre à cet article

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puce RSS

2001-2018 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.10
Hébergeur : Beuselinck