Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

Le char à canon
Article mis en ligne le 6 septembre 2003
dernière modification le 4 juillet 2007
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le petit char est peut-être la pièce la moins importante de FMP. C’est le fantassin que l’on expose pour défendre les autres pièces, que l’on sacrifie parfois lors d’attaques ambitieuses.

Tout d’abord, il est la cheville ouvrière de la défense de l’astronef. On le dispose souvent autour de l’astronef, de préférence sur une montagne où son tir à deux cases pourra en franchir une de plus (donc 3 cases, ce qui en fait un GT temporaire). Ainsi une case de montagne coincée entre deux tourelles permet à un seul char de couvrir une grande surface de feu.

De la même manière, un GT entouré de deux chars sur montagne est une barrière redoutable. Elle n’est pas totalement inattaquable mais l’adversaire devra forcément y engager son GT (ou un char sur une montagne idéalement placée) et un grand nombre de points de déplacement.

Le petit char est également un mercenaire incorrigible : embarqué dans un crabe en duo, il ira très loin et n’hésitera pas à jouer les kamikazes pour exploser une pièce essentielle comme la barge, le GT ou la pondeuse. Son sacrifice pourra vite être compensé pour peu que la pondeuse dispose de minerai à transformer.

Souvent, le sacrifice vise une tourelle ennemie car il y a plusieurs avantages à cela, offensifs ou défensifs.

La réserve commune dispose de 16 chars, on peut donc doubler sa capacité de départ très facilement et il est très rare qu’une partie voit la réserve épuisée de ces chars. Beaucoup de joueurs préfèrent créer des chars au compte-goutte pour ne pas épuiser ses réserves de minerai inutilement.

C’est d’autant plus vrai qu’une armée de petits chars en plaine ne peuvent rien faire contre un duo "char sur montagne + GT" ou un alignement"char sur plaine-char sur montagne-char sur plaine"...
Mais il ne faut pas sacrifier le petit char pour aller détruire du char ennemi car il arrivera souvent que l’ennemi puisse capturer les chars ainsi laissés à l’abandon et on n’aura fait que renforcer l’ennemi au détriment de sa propre armée. Il est donc important de comparer les pertes avant d’accomplir un sacrifice de char.


Forum
Répondre à cet article



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puce

RSS

2001-2018 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.78
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2 Hébergeur : Beuselinck