Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

MakeMake !
Article mis en ligne le 17 décembre 2010
dernière modification le 21 décembre 2010

par beuz
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Makemake est la troisième plus grande naine connue. Elle appartient à la ceinture de Kuiper... Euh, je vous parle d’astronomie, hein ! Mais MakeMake est également une partie de Full Metal Planete où s’affrontent Ravage, Bekymy et ZeBeuZ.

Je vous vois venir : « Encore une victoire facile pour ZeBeuZ ! ». Je dois dire que ce n’est pas certain du tout. En observant bien le plateau, vous voyez immédiatement qu’il y a 3 joueurs au lieu des 5 habituels. Du coup, inutile de penser que deux joueurs vont se confronter pendant que les 3 autres mineraitent tranquillement.

Vous le savez depuis la partie Cowboy : En duel, je ne crains personne. Mais là, c’est différent : à 3, vous ne pouvez pas espérer que le 3ème joueur va attendre la fin de la bataille pour ramasser les restes comme ce fut encore le cas sur Thortorapas.

En regardant plus précisément le plateau, vous voyez qu’il est plus petit que la normale : 12 cases de diamètre au lieu de 14 !

De plus, j’ai choisi d’emblée un atterrissage non conventionnel : pas d’accès mer (mais la configuration du plateau le permet).

Au début de la partie, Bekymy fait l’erreur de laisser son seul crabe à portée de raid : je le détruis et m’enfuis. Du coup, il est obligé d’en construire deux en suivant.

De son côté, Ravage vient me détruire la tourelle sud que je ne pouvais pas protéger correctement. Il capture une vedette ce qui m’obligera à perdre du temps et des points à la recapturer.

Bekymy et Ravage font une pause "armement" qui consiste à faire tourner la pondeuse à plein régime en construction de chars. Cela ne me convient pas du tout. Si je les laisse faire, j’estime perdre toute chance de gagner.

Je regarde des deux côtés pour lancer un nouveau raid destructeur mais je ne trouve rien de flamboyant : il me manque un point pour prendre position à l’ouest de Ravage et à l’est de Bekymy, je ne trouve pas de position protégée après un débarquement marin.

Finalement, c’est Bekymy qui lance la vraie offensive en détruisant une tourelle de Ravage : celle que je ne peux pas atteindre. Sur les deux tourelles restantes, il y en a une placée à l’opposé de Bekymy et une autre que l’on peut tous les deux atteindre. Je décide donc d’aller détruire dans la foulée la tourelle la plus accessible pour Bekymy. Je lance un raid et recule de quelques cases : le changement de marée a le même effet que la mer rouge qui se referme après le passage de Moïse. Ravage ne tentera rien (même si ensuite mes deux adversaires déviseront sur le meilleur coup pour m’ôter mon GT. Une rumeur existerait sur l’existence d’une faille dans mon coup.

Bekymy doit contourner l’astronef de Ravage pour la détruire et capturer(avec la marée qui va bien) tandis que Ravage qui doit sortir sa barge par l’autre côté est donc limité dans sa capacité à venir faire un raid destructeur chez moi. Il ne me reste qu’à exploiter ce léger avantage pour gagner la course contre Bekymy.

Vu le nombre de marées hautes déjà tombées, ma barge ne me servira plus à grand chose donc je l’échoue en travers du chemin entre Bekymy et mes tourelles.

Ravage m’influence à la mode Zebeuzienne : "C’est Bekymy qui va en profiter, j’ai pas fait le bon choix." Du coup, je regarde si je peux effectivement tenter quelque chose sur l’astronef de Bekymy. Je regarde jusqu’où je peux m’approcher pour revenir ensuite sur un espace protégé.

Ayant vu où je devais me positionner pour sauvegarder mon GT, je regarde ce que je peux détruire chez Bekymy et la vedette me semble le meilleur choix car Ravage deviendra maître de l’espace marin du sud ce qui ralentira les offensives Bekymiennes.

C’est à ce moment-là que j’envoies un fichier qui n’est pas celui de la destruction de vedette mais celui qui m’a juste servi à trouver ma position "GT imprenable" et, cerise sur le gateau, JE N’AI PAS REGARDE LA PROCHAINE MAREE. Je suis parti du postulat erroné que Bekymy jouerait la même marée que moi (normale : barge échouée qui sert de rempart au GT) alors qu’elle est haute (barge capturée et qui transporte ses destructeurs !). ça me rappelle un joueur qui avait fait un truc comme ça...

Arrggh, je suis atteint par le syndrôme "Number6" !

Bekymy se retrouve avec 2 GT, 2 barges et comme c’est le seul à encore avoir toutes ses tourelles...

Il reste qu’on a joué 16 tours en 5 jours (on devrait la terminer en une semaine si les minibek n’ont pas trop de récitations à apprendre et que Ravage s’interdit 2 soirées ciné consécutifs). A ce rythme, c’est celui qui fait le moins de boulette qui gagne.


Forum
Répondre à cet article
MakeMake !
Number 6 - le 21 décembre 2010

Je ne vois absolument pas l’origine de ce syndrome....
un nom de partie, SVP ?
Mon dernier syndrome connu c’est le mauvais tour, pas la mauvaise marée..

 :-)

N°6

MakeMake !
beuz - le 21 décembre 2010

Oui mais j’ai fait les 2 : mauvaise marée ET mauvais tour envoyé !

J’ai envoyé un tour d’essai (déplacement, destruction d’un char sans intérêt juste pour voir jusqu’ou je pouvais aller pour ensuite reculer en zone protégée...) au lieu de détruire la pièce prévue (une vedette).

Mais cela ne changeait pas grand chose : l’oubli de la marée a un tel impact que la destruction ou non de la vedette passait en second plan

MakeMake !
Number 6 - le 22 décembre 2010

Dans le dernier tournoi, il y avait les médailles du plus rapide, etc....à qui la palme de la plus belle boulette ?
Ca fait plaisir de voir que la relève est assurée, en tous cas...

N°6

MakeMake !
- le 23 décembre 2010

et voila on vient de jouer le tour 20 ,Bekymy remporte la partie mais petite victoire j’ai décollé :o)

ravage


A télécharger



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puce

RSS

2001-2018 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.62
Hébergeur : Beuselinck