Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

canapés de Kaviar sur consortium
Article mis en ligne le 3 janvier 2004
dernière modification le 4 juillet 2007
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Quand 4 consortiums se rencontrent, dont deux ont 52 % de victoires, on sent bien que ça va saigner et qu’il y a plus à perdre qu’à gagner au classement de la croisée. Oui mais voilà, les consortiums ont aussi du panache : ils n’hésitent pas à relever un défi...

Dès le départ, on sent que ce ne sera pas la partie de Tullamore : il atterrit en dernier. Et en plus, il ne commence, ni ne termine une marée... Bref, tout ce qu’il ne faut pas pour une partie sereine.

Comme j’ai la chance de poser mon astronef en troisième, je peux, grâce au principe des zones d’atterrissage (on ne peut atterrir à moins de 8 cases d’un astronef adverse), choisir précisément où atterrira Tullamore. Je peux soit l’obliger à atterrir entre moi et Bekymy, soit entre moi et Psychomat.

La position entre Bekymy et moi me permet d’avoir une grande zone de mineraitage et m’éloigne suffisamment de Psychomat pour ne pas avoir à trop m’en méfier.

D’un autre côté, entre tullamore et moi, il n’y a pas vraiment d’avantage de position à avoir. Je risque donc une bataille tullamore-zebeuz très incertaine tandis que les deux autres mineraitent.

Au contraire, la position "tullamore entre zebeuz et psychomat" est plus avantageuse : Tullamore ne pourra me chatouiller qu’en marée basse et je suis loin de bekymy tout en jouant avant (sens des aiguilles d’une montre). Les risques côté Bekymy sont donc très faibles et côté Tullamore, j’aurais l’avantage du terrain. Par contre, très peu de minerais à collecter...

Le démarrage est conforme aux prédictions : Bekymy mineraite, psychomat aussi, tullamore défend et je l’attaque.

Bekymy prend la tête du score mais voyant les défenses de tullamore se lézarder (je lui ai détruit une tourelle, 4 chars et des minerais défensifs). Il décide de venir m’attaquer et me pête une tourelle. Je lui capture 2 chars et un crabe.

Tullamore vient, pour sa seconde contre-attaque, nettoyer ma défense sud. Je suis extrèmement flatté de subir l’assaut conjoint de deux empereurs qui ne veulent pas me voir atteindre mon objectif de capturer un astronef.

Au tour 14, psychomat sort de sa lethargie (enfin !) et pête deux chars de Tullamore. Je me dis que Tullamore perdrait tout espoir si je venais enfoncer le clou et lui détruis également deux chars. Ses défenses sud et est sont désormais ridicules.

Bekymy sent le danger et prépare à nouveau une attaque sur mon astronef. Il avance un crabe avec GT et char. Psychomat met 10 points en réserve. Tullamore, que je pensais moribond, relance une nouvelle attaque, attaque que l’on sent désespérée puisqu’il laisse en pleine campagne deux chars et un crabe qui n’ont pas eu le temps de revenir protéger son astronef.

Je me décide pour le coup qui empêchera tout le monde de rester dans son coin : la barge dépose deux chars qui neutralisent le crabe+GT+char de bekymy.

Bekymy saura-t’il avec ses deux derniers destructeurs sauver son GT ? Mais il laissera alors ses tourelles sans aucune protection alors que psychomat est là prêt à bondir dessus. Ou bien il choisira de défendre pour tenir 4 tours et décoller avec son pactole.

Psychomat n’a que l’embarras du choix pour une attaque sanglante : l’astronef de Bekymy débarrassé de son GT et plein de minerais, l’astronef de Tullamore encore diminué par son attaque-vengeance sur ZeBeuZ ou encore venir se méler à la mélée centrale pour essayer de capturer le GT de Bekymy ?

Tullamore ira-t’il chatouiller les tourelles zebeuziennes ? Se repliera-t’il pour éviter la capture ? Ou ira-t’il au secours de l’actuel meilleur score de la partie (Bekymy) en lui rendant par la même occasion son GT, le gain de la partie et le trône d’empereur ?

En tout cas, à ce tour 16, ça va cogiter dur !


Forum
Répondre à cet article

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puce RSS

2001-2018 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84
Hébergeur : Beuselinck