Le site de Beuz
Slogan du site

Le site de Beuz contient une rubrique pour chacun de mes centres d’intérêts : mandriva linux, tarot, full metal planete, mes logiciels, etc...

Toc, toc, toc... C’est Hukipa, revenez plus tard.
Article mis en ligne le 23 octobre 2004
dernière modification le 10 juin 2007
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

La planète Hukipa a été jouée en 2002 et voici ce qu’il en est resté sur la mailing liste (paru le 18 décembre 2002).

C’est une exclusivité DIGGING AaaaaAAARCHIVES

ZeBeuZ l’interview exclusive de celui qui destitua l’empereur

De notre envoyée spéciale Mme tulla moreuh
Planète Hukipa, système solaire 247a de la galaxie CDJ
le 18 décembre 2002

TM : ZeBeuZ, ZeBeuZ, il paraît que c’est vous qui êtes à l’origine de la chute du gouvernement Békymy sur la Full Metal Planète.

ZBZ : C’est exact ma petite. Je dois dire que comme à mon habitude, j’ai fait preuve d’une extrême audace. D’ailleurs, j’en profite pour dissiper une rumeur. Un bruit court que j’aurais abandonné lâchement un astronef sur Kivenike1&2. C’est évidemment de la pure calomnie !

TM : Oh, ZeBeuZ, mon tout beau, racontez-moi comment vous en êtes venu à bout de l’empereur

ZBZ : Hmmmmm... Euh, oui, en quelque sorte... Enfin pas tout à fait...

TM : Que voulez-vous dire ?

ZBZ : Et bien ce ne fut pas une victoire, je dois l’avouer... Mais un match nul dont j’en sors avec tous les honneurs ! L’acharnement de Békymy pour m’emprisonner fut sans cesse. Dès le tour 5, il brisa mon radar météo et je ne pus donc compter sur aucun renfort !

TM : Mais c’est incroyable ! Vous avez tenu la bataille avec vos destructeurs d’origine ?

ZBZ : Eh oui, ma poule ! Durant 15 tours, adossé à mon astronef, je me suis défendu. Le tournant de la bataille se fit aux alentours du tour 15. Alors que Békymy venait de conclure alliance avec un voisin, plus personne ne pariait sur mon avenir... sauf moi ! Et il fit la toute petite erreur : celle de croire que je n’oserais jamais détruire mon propre minerai, ma dernière barrière défensive ! Je le fis et coulai une vedette sur laquelle reposait toute sa stratégie. L’espoir du Békymy commençait à décliner.

TM : Cela n’explique pas sa défaite quand même ! Vous me cachez
quelque chose.

ZBZ : Et bien oui, en fait j’ai fait croire que je décollais au tour 21 (je n’avais plus de barge, crabe, ni pondeuse) et contre toute attente je suis resté ! Békymy a fauté en se positionnant trop près pour récupérer mes restes à la
mode charognard et ce sont ses positions qui ont fait l’objet d’un partage entre Niavlys et moi-même. Je dois dire qu’il m’a un peu aidé en me dévoilant involontairement la marée suivante !

TM : Il vous a dit la marée alors que vous n’aviez plus de pondeuse ?

ZBZ : Non, il a juste placé un peu trop de marqueurs "N" pour une marée normale, j’en concluais qu’il se trompait avec la marée suivante !

TM : Ha d’accord. Mais c’est grâce à Niavlys, quand mêm...

ZBZ : Hého, c’est quand même moi qui ai pris tous les risques,
hein ! Et le final, je l’ai fait seul. J’avais le choix : rembarquer mon butin et attendre la fin (66 % de chance de victoire finale) ou tenter la capture de l’empereur et j’ai tenté.
Mes chances n’étaient que de 33 %. La marée ne fut pas favorable. Et il se défendit avec brio, accroché à son sceptre d’empereur. Enfin, si je n’ai pas planté de banderille, j’ai quand même récupéré les deux oreilles et le voilà en négatif sur cette exploitation. Quant à moi, j’échoue de 2 points
pour la victoire finale !

TM : ZeBeuZ, mon héros...
(la suite de ce reportage ne peut être diffusé à cause
d’interférences).

P.S. :

(c) DSM Publishing, tous droits de reproductions réservés
Paru sur la liste full metal planete de yahoo groups


Forum
Répondre à cet article

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puce RSS

2001-2018 © Le site de Beuz - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.89
Hébergeur : Beuselinck